adresse du site

LE LAC EST GELÉ DEPUIS LE 16 DÉCEMBRE SELON LES IMAGES SATTELLITE.

 

13 décembre 2016

Le 13 décembre 2016

16 décembre 2016

Le 16 décembre 2016

 

En 2016, nous fêtions le 19ième anniversaire de cette page web. Plus de 23 800 visiteurs cette année, 2 200 seulement le 15 mai, dont plusieurs jeannois maintenant exilés à  l'étranger qui reviennent d'année en année pour se reconnecter avec notre magnifique lac Saint-Jean. Merci à Lise Chiricota pour les photos locales.

Vous trouverez plusieurs informations concernant le départ des glaces sur le lac Saint-Jean. Nous vous proposons également quelques photos présentant ce phénomène.

Bien que ce site reçoive le meilleur taux de référence dans les moteurs de recherche, il ne constitue pas une compilation plus "officielle" qu'une autre. Les dates mentionnées proviennent des statistiques généralement reconnues et utilisées depuis 1916. Ce sont ces dates ainsi que leur observations sur le terrain que les riverains utilisent pour y aller de leur prédictions sur la débâcle.

À l'ère de la télémétrie, il est possible qu'une méthode scientifique de mesure de l'étendue des glaces sur le lac Saint-Jean puisse être proposée par qui le voudra bien. Cependant, c'est la méthode coutumière qui est présentée ici pour établir la date du départ des glaces. On peut donc qualifier cette compilation de "vue historique traditionnelle" sur la date du départ des glaces sur le lac Saint-Jean. L'utilisation de la même méthode au fil des ans, permet de comparer les années.

Satellite Par ailleurs, voici un lien vers un site américain de l’université du Wisconsin, le "Space, Science and Engineering Center», qui présente une photo géostationnaire de l’est de l’amérique du nord montrant le Lac Saint-Jean. C’est une immense image, notre région se trouve à droite en haut, vous reconnaîtrez le fleuve. Prenez soin de sélectionner la date, il y a des archives pour plusieures années. Choisissez aussi True color pour une image plus naturelle et l'échelle idéale est 250 m.
  Suivez le lac de jour en jour. La limite d’une telle photo est… la présence de nuages.
  Quelques photos pour fins de comparaison. Le 30 avril à travers quelques années.

Nous vous rappellons que le lac Saint-Jean est un lac qui fait partie d'un vaste complexe hydro-électrique, dont les premiers travaux d'anarchement ont eu lieu au cours des années 1920-1930. Aujourd'hui de nouvelles centrales comme celle de la rivière Péribonka ou la centrale au fil de l'eau de Val-Jalbert sont érigées et permettent de convertir la force de l'eau en énergie hydro-électrique renouvelable.

C'est une tradition au Lac St-Jean de deviner la date où les glaces libéreront le lac de leur emprise hivernale. Cette tradition vient peut-être d'une hâte à  voir finir un hiver qui parfois n'en finit plus, le lac prisonnier des glaces agissant comme une glacière géante pour les habitants de ces berges.

Étant robervalois de naissance, j'ai toujours honoré cette tradition en tentant de prédire avec plus ou moins de précision la fameuse date. Il m'est donc venu l'idée de partager cette coutume avec d'autres internautes pour rendre le jeu plus intéressant. J'ai donc élaboré cette page web où vous pourrez en savoir plus sur cette tradition, connaître les statistiques des dates des années passées, et y aller de vos propres prédictions. Cette page permettra également aux bleuets exilés de suivre de loin ce qui se passe ici...

D'entrée de jeu, il importe de mentionner qu'au départ de cette tradition, on référait aux "autorités" riveraines pour obtenir la confirmation de la date. En effet, parfois l'un, parfois l'autre, armé de grosses jumelles, scrutait l'étendue de glace et d'eau libre pour "officialiser" la date.

En général, on demandait à  un citoyen attentif, habitant aux alentours du quai fédéral de Roberval, où d'ailleurs se situait l'échelle donnant le niveau officiel du lac, de surveiller attentivement la débâcle. Compte tenu de la hauteur du point d'observation où se situait le scrutateur, on avait parfois la surprise de constater dans les jours suivants, que les glaces étaient revenues...ainsi que l'hiver et son vent glacial.

Récemment, Monsieur Jean Dumais d'Alma, me faisait parvenir le texte suivant:

"Chaque printemps  j’ai toujours été animé par cette tradition entourant les discussions populaires sur le départ des glaces. C’est souvent à partir de la date retenue du départ des glaces que certains prédisaient si nous aurions un bel été ou non.
 
Probablement que cette animation en moi venait de mon grand-père Israël Dumais junior, fils du premier notaire de Roberval Israël Dumais. Ce dernier a colligé pendant plusieurs années les dates du départ des glaces. Je me souviens des articles le citant dans le journal l’Étoile du lac. À ce que je sache, c’est grâce à ce registre compilé par mon grand-père que cette tradition peut se perpétuer aujourd’hui."

Depuis les années 1970 environ, ce sont les aviateurs survolant le lac qui ont récupéré cette tâche essentielle d'annoncer la bonne nouvelle, soit:

"Le lac est calé"

En effet, ce sont messieurs Éric Tanguay et Guy Simard, deux aviateurs privés de Roberval qui sont devenus les juges reconnus par tous puisqu'ils jouent un rôle important à cet égard depuis plusieurs années, succédant à la compagnie Air Roberval / Air Bellevue inc.

Évidemment, on ne parle pas ici d'homologation internationale, mais du fait qu'en survolant le lac quotidiennement, les pilotes confirment que le lac est libéré de son emprise. Notre tableau de dates présente la compilation faite par les aviateurs de Roberval. D'autres dates ont pu être raportées dans les médias. Mais l'intérêt de ce site est de comparer la tendances des dates relevées de façon uniforme au fil des années. C'est pourquoi nous n'utilisons pas des données satellites notamment.

Broussard

Mais au fait, à partir de quel pourcentage le lac peut-il être considéré comme libre de glace?

Les pilotes, utilisent le chiffre de 70%. En survolant le lac, ils complètent un croquis avec des lignes de référence et calculent la superficie d'eau libre. 70 pourcent

En réalité, les glaces ne "calent" pas, mais se transforment lentement en fines aiguilles qui se dissolvent. Ce phénomène est causé par l'accumulation de particules de poussière et de sable sur la surface glacée. Avec l'arrivée de la chaleur et du soleil printanier, les particules s'échauffent et pénètrent dans la glace en la fissurant. A la fin du processus, il ne reste qu'une infinité d'aiguilles se soutenant les unes les autres.

Enfin, les vents forts "brassent" les plaques d'aiguilles qui se désintègrent.

1aiguille glace mini 2aiguille glace mini 3aiguille glace mini 4aiguille glace mini

 

Il y a toutes sortes de facteurs qui influencent plus ou moins (selon les croyances de chacun) le départ des glaces.

Un hiver rigoureux avec un peu de neige n'aura pas le même effet qu'un hiver doux et enneigé. Interviennent aussi les redoux de janvier, la vélocité et la direction des vents au printemps, l'épaisseur de la glace au plus fort de l'hiver et la vitesse d'augmentation du niveau du lac.

Plusieurs personnes établissent même un lien direct entre la date du départ des glaces sur la rivière Ashuapmushuan (sous le pont de St-Félicien) ou sur le lac Jacques Cartier et établissent ainsi leur prédiction pour le Lac St-Jean.

STATISTIQUES DE 1916 à 2015

Cette année, nous ajouterons la centième date à notre tableau.

Pour visiter le site de la compagnie Rio-Tinto, et prendre connaissance des relevés du niveau des eaux, cliquez ici. Vous pouvez obtenir le relevé des 7 derniers jours également.

La station hydrométrique de Roberval opérée par le centre d’expertise hydrique du Québec du Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs fourni des relevés en temps réel. station hydrométrique

Les données originales ayant permis la confection de ce tableau proviennent de la compagnie de transport aérien Air Roberval/ Air Bellevue qui a bien voulu nous les communiquer à l'époque. Je remercie M. Jean Painchaud pour son aimable collaboration.

 

101 ANS DE DÉPART DES GLACES

[ 1916 : 1 mai ][ 1917 : 3 mai ][ 1918 : 1 mai ][ 1919 : 3 mai ][ 1920 : 9 mai ][ 1921 : 9 mai ]

[ 1922 : 8 mai ][ 1923 : 6 mai ][ 1924 : 3 mai ][ 1925 : 5 mai ][ 1926 : 22 mai ][ 1927 : 8 mai ]

[ 1928 : 12 mai ][ 1929 : 15 mai ][ 1930 : 15 mai ][ 1931 : 24 mai ][ 1932 : 16 mai ][ 1933 : 11 mai ]

[ 1934 : 7 mai ][ 1935 : 14 mai ][ 1936 : 28 avril ][ 1937 : 9 mai ][ 1938 : 1 mai ][ 1939 : 15 mai ]

[ 1940 : 19 mai ][ 1941 : 5 mai ][ 1942 : 3 mai ][ 1943 : 23 mai ][ 1944 : 12 mai ][ 1945 : 14 avril ]

[ 1946 : 15 mai ][ 1947 : 24 mai ][ 1948 : 9 mai ][ 1949 : 3 mai ][ 1950 : 10 mai ][ 1951 : 28 avril ]

[ 1952 : 8 mai ][ 1953 : 24 avril ][ 1954 : 8 mai ][ 1955 : 9 mai ][ 1956 : 10 mai ][ 1957 : 6 mai ]

[ 1958 : 29 avril ][ 1959 : 10 mai ][ 1960 : 11 mai ][ 1961 : 10 mai ][ 1962 : 3 mai ][ 1963 : 6 mai ]

[ 1964 : 9 mai ][ 1965 : 14 mai ][ 1966 : 10 mai ][ 1967 : 8 mai ][ 1968 : 8 mai ][ 1969 : 10 mai ]

[ 1970 : 10 mai ][ 1971 : 9 mai ][ 1972 : 16 mai ][ 1973 : 13 mai ][ 1974 : 21 mai ][ 1975 : 17 mai ]

[ 1976 : 4 mai ][ 1977 : 10 mai ][ 1978 : 15 mai ][ 1979 : 5 mai ][ 1980 : 4 mai ][ 1981 : 6 mai ]

[ 1982 : 16 mai ][ 1983 : 15 mai ][ 1984 : 1 mai ][ 1985 : 10 mai ][ 1986 : 2 mai ][ 1987 : 21 avril ]

[ 1988 : 2 mai ][ 1989 : 13 mai ][ 1990 : 9 mai ][ 1991 : 7 mai ][ 1992 : 15 mai ][ 1993 : 10 mai ]

[ 1994 : 20 mai ][ 1995 : 14 mai ][ 1996 : 12 mai ][ 1997 : 7 mai ][ 1998 : 3 mai ][ 1999 : 8 mai ]

[ 2000 : 7 mai ][ 2001 : 9 mai ][ 2002 : 1 mai ][ 2003 : 13 mai ][ 2004 : 12 mai ][ 2005 : 8 mai ]

[ 2006 : 26 avril ][ 2007 : 8 mai ][ 2008 : 7 mai ][ 2009 : 3 mai ][ 2010 : 22 avril ][ 2011 : 12 mai ]

[ 2012 : 18 avril ][ 2013 : 6 mai][ 2014 : 12 mai ][ 2015 : 7 mai ][ 2016 : 15 mai ]

 

Et voici une compilation graphique par dates (1916-2016):

 

J'espère que cette page vous a plu.

N'hésitez pas me faire connaître vos commentaires à l'adresse admin@departdesglace.org .

Au revoir.

Michel Boissonneault, Roberval

 

1er avril 1997 et 17 décembre 2016

interview